Merci d'entrer un nom ou un n°SIREN
L'info juridique et financière des sociétés
siret entreprise
siret-entreprise.fr
Votre recherche : Merci d'entrer un nom ou un n°SIREN      
Merci d'entrer un nom ou un n°SIREN
siret entreprise


Statuts, comptes annuels, chiffre d'affaires, convention collective...
Trouvez toute l'information sur une entreprise ici :


Merci d'entrer un nom ou un n°SIREN  
     
🏠 Accueil   ➤   

Comment savoir si un client ou fournisseur est solvable ?



Certaines difficultés de trésorerie peuvent être évitées en vérifiant la solvabilité d'une entreprise avant de signer un contrat. Voici comment faire.

Temps de lecture : 3 minute(s) - Par | Mis à jour le 12-12-2022 12:21 | Publié le 12-12-2022 - Photo : Shutterstock
Partager

Limiter ses risques en vérifiant la santé financière de ses clients et fournisseurs

Vérifier la solvabilité de ses clients et en tirer toutes les conséquences permet de maintenir sa propre sécurité et limiter ses risques. Quelle que soit sa dimension, une société est en effet très sensible aux délais de paiement et encore plus aux factures non honorées. Collaborer avec des professionnels à la situation financière instable peut ainsi être périlleux pour l'activité. Une facture en suspend peut entraîner des répercussions importantes sur sa propre activité, mais également sur toute la filière par effet de cascade.

Ce constat est également valable pour les fournisseurs, notamment lorsque la livraison de la commande nécessite de déposer un acompte. Ce point est loin d'être négligeable lorsque le produit ou service à livrer est crucial, ou lorsque sa valeur pèse par rapport au chiffre d'affaires ou au montant habituel des charges.

Pour tous les acteurs, des retards de paiement peuvent engendrer des difficultés, voire paralyser l'activité si la trésorerie s'en trouve affectée. Le manque d'argent frais peut se répercuter sur ses propres paiements (fournisseurs, loyer, salariés...), mais aussi sur ses propres délais de livraison. Le risque est alors que ces derniers demandent réparation, ou ne renouvellent pas leurs contrats. Ce phénomène de réaction en chaîne peut être dévastateur pour les entreprises les plus fragiles.

Du côté des clients de l'entreprise, une santé financière chancelante est synonyme de risques de retard de paiement, voire la perte de chiffre d'affaires. Au contraire, un client solvable permet - du moins en théorie - de protéger sa trésorerie et donc son activité et sa croissance.

Plus le client représente une part importante du chiffre d'affaires, plus son rythme de paiement revêt d'importance. Un retard sur une facture dont le montant représente moins de 1% du chiffre d'affaires aura moins d'impact qu'un délai sur l'équivalent de 25% du CA. Des clients qui payent à temps et des fournisseurs qui livrent sans retards permettent à l'entreprise de mieux planifier sa trésorerie et sécuriser sa capacité d'investissement.

D'où l'importance de vérifier régulièrement la solvabilité de ses interlocuteurs.

La vérification de solvabilité ne doit pas se limiter aux seuls nouveaux contacts. Il est conseillé de s'informer régulièrement de la santé financière de ses clients et fournisseurs habituels pour ne pas être pris au dépourvu de difficultés naissantes.




Comment se renseigner sur la santé financière d'un nouveau contact ?

Télécharger les comptes et autres actes juridiques d'une entreprise

Les bilans, comptes de résultat et autres actes juridiques sont probablement les sources les plus fiables pour évaluer la solvabilité d'une société. Ces informations sont, dans la plupart des cas, publiques. Les entreprises ont l'obligation de publier leurs comptes chaque année auprès du Greffe du tribunal de commerce dont elles dépendent.

Ces données comptables et juridiques sont ainsi souvent disponibles en ligne. Néanmoins, certaines PME ont l'autorisation de limiter la communication de ces documents, ce qui rend les comptes inaccessibles aux personnes non habilitées. D'autres font le choix de ne pas les publier, même si cela les expose à des amendes.

Solliciter son réseau

Lors d'une entrée en relation, mieux vaut se renseigner son nouveau client ou fournisseur. Pour cela, les services achats, les commerciaux, le service financier ou le chef d'entreprise peuvent actionner plusieurs leviers.

D'abord solliciter son réseau et s'ouvrir au « bouche-à-oreille ». Demander à ses confrères, clients et fournisseurs ou plus largement à son réseau professionnel s'ils connaissent l'entité ouvre la voie à la récolte d'informations aussi informelles que précieuses.

D'autant que cette source est souvent d'excellente qualité. En général, un milieu professionnel, qu'il soit local, national voire international, reste un petit monde en soi. Tout le monde finit plus ou moins par se connaître directement ou indirectement.

Ainsi, les intervenants consultés travaillent parfois directement avec le client ou le fournisseur concerné. Certains y auront même peut être eu une expérience en tant que collaborateur. Il est rapidement possible d'en apprendre plus sur le fonctionnement de l'entreprise cible. Comment gère-t-elle la gestion de ses facturations et paiements ? Quelles sont ses pratiques internes (mauvais payeur, turn-over important...) ?

Demander aux assureurs

L'une des pistes les moins explorées, et pourtant les plus intéressantes, est de contacter l'assureur de l'entreprise en question. Dans certains secteurs, comme le bâtiment, les entrepreneurs sont dans l'obligation de fournir leur attestation d'assurance. Dans d'autres secteurs, les courtiers spécialisés sont parfois une bonne source d'informations, puisque leurs propres clients ont parfois eu des démêlés avec tel ou tel entité.

Les assureurs peuvent avoir une bonne vision sur la solvabilité d'une entreprise, même de manière indirecte. Ils détiennent des informations liées à son taux de sinistres et sont parfois au courant de tous les évènements importants qui viennent l'impacter. Lorsqu'ils couvrent l'activité de la société, ils connaissent aussi son chiffre d'affaires. Bien qu'ils ne puissent pas révéler de données confidentielles, ils peuvent fournir un précieux avis sur l'opportunité ou non de nouer un partenariat.

Les particuliers peuvent aussi se renseigner sur la santé financière des entreprises avant de signer un contrat et de payer un acompte. Attention notamment si l'entreprise est en liquidation judiciaire.




Envie de donner votre avis, de poser une question ?

* Information obligatoire
Image Captcha

Commentaires

Pas encore de commentaires. Soyez le premier !
   






Etoro